FANDOM


Qui est-ce ? Modifier

La Main est le 5ème Gardien que devra combattre Rider pour s'enfuir des prisons-mondes. Il se présente sous la forme d'un brave chevalier, équipé d'une armure lourde, d'un bouclier et d'une épée. Quand le combat débute, il charge son épée, son bouclier et son casque d'une puissante énergie verte, énergie permettant au bouclier de renvoyer les projectiles, à l'épée d'être plus puissante et au casque pour lui permettre d'être encore plus badass.

La phase de marche se déroule dans ce qui semble être une énorme dune de sable, avec pour seul réel décor à l'horizon un grand dôme, similaire à celui de La Ligne, mais sans le côté champ électro-magnétique.

Le combat se déroule dans le fameux dôme. Alors que tout autour de l'arène ne gît que du sable et de la roche, l'intérieur de l'endroit semble "habitable", à en croire les quelques herbes et arbres qui y poussent et la maison en fond, probablement construite par le Gardien. L'affrontement se déroule par ailleurs dans un cercle de sable, au centre.

La phase de marche et de combat sont rythmés par la musique de Carpenter Brut - What We Fight For.

Carpenter Brut - What We Fight For (from Furi original soundtrack)

Carpenter Brut - What We Fight For (from Furi original soundtrack)

L'apparence d'un noble Chevalier Modifier

La Main 1

La Main, pendant son arrivée face à Rider

A la première apparition de La Main, il se présente à Rider avec une épaisse armure de couleur grise, son casque et ses armes.

Pour son armure, on voit par endroits - niveau du cou / dos, de la ceinture et des bottes - comme de la fourrure blanche. Si tel est le cas, la fourrure doit être assez problématique pour lui dans un endroit aussi aride que celui dans lequel il vit. On voit aussi des segments de tissu rouge cramoisi à l'abdomen, aux avant-bras et aux genoux. Son casque et sa ceinture ont toutes les deux quelque chose en commun : un symbole, avec deux marteaux croisés dessus. Sûrement l'insigne de bataille de La Main.

Pour son épée et son armure, elles ont l'air, à première vue, plutôt ordinaire.

La Main 3

La Main, une fois son armure "activée"

Mais quand La Main se décide à "activer" son énergie, une grande partie de son armure change. Ses épaulettes et ses genoux dessinent une armure encore plus imposante qu'avant, son casque créé deux cornes, tels ceux d'un taureau qui se serait acheté toute une armure en plaque, son épée devient légèrement plus longue et devient visiblement plus impressionnante, et son bouclier double quasiment en largeur et en hauteur.

L'histoire d'un Commandant sans peur Modifier

Le passé de La Main ne se résume qu'en quelques phrases, et pourtant il pourrait y avoir quelque chose de bien plus intéressant que cela à en dire. Comme pour les autres Gardiens, La Voix ne parle de La Main qu'après un monologue sur sa vie personnelle. Mais contrairement aux autres discussions, il va essayer de concentrer la haine de Rider, essayer de lui faire réellement ressentir la nécessité de sa colère contre ce Gardien en particulier : "Tu as été capturé, jeté en prison, torturé. [...] Et ces gardiens : triés sur le volet, les meilleurs de leur catégorie, des machines à tuer... Ils n'attendent qu'une seule chose : te ramener en prison ! Qu'est-ce que tu ressens quand tu entends ça ?". Et cela continue encore pendant un petit moment : "S'ils ne t'ont pas tué, c'est parce qu'ils ne peuvent pas. Crois-moi, ils le feraient sans hésiter. Leur seule option maintenant, c'est de te remettre ces chaînes !" [...] "Tu la sens monter ? La colère ? Bien, concentre-toi sur elle. Fais-la grandir."

Ensuite, il parle de La Main, nous faisant comprendre ainsi pourquoi La Voix incite Rider à se mettre en colère : "C'est à cause de lui que tu es ici. C'est lui qui t'a mis à terre. Il commandait les hommes qui t'ont capturé. Des centaines contre toi seul. Est-ce que c'était juste ?".

Ainsi donc, on apprend par La Voix que La Main était le commandant d'une armée vouée à combattre et à vaincre Rider, du temps où il arpentait le monde terrestre en tant qu'outil de destruction. Au vu de la puissance de Rider depuis le début de son échappée, on ne peut qu'imaginer les soldats qui l'ont combattu morts et enterrés, du moins pour beaucoup d'entre eux. La Main a été celui qui a porté le coup de grâce, mais était-il aussi le dernier survivant du bataillon qu'il a envoyé contre lui ?

Une fois à l'intérieur du dôme, Rider va surprendre le Gardien, qui, après s'être équipé, a souhaité montrer l'exemple à un jeune garçon - qui est ou son fils, ou un enfant "symbolique" : son message s'adresserait donc à une jeune génération, la génération future, plus qu'à un seul enfant en particulier -, qui semble vivre lui aussi dans ce dôme.

A mon avis, c'est son fils, mais les interprétations peuvent varier à juste titre. Par ailleurs, on peut noter à la toute fin de la discussion entre lui et La Main un détail : quand le Gardien se retourne pour affronter son destin, l'enfant lève le bras, comme pour lui dire de ne pas partir. Geste que le chevalier ne verra jamais.

Son message est rempli de fierté et de bravoure : "Celui qui ne connaît pas la peur, ne connaît par le courage. Je puise le mien en toi. On est ce pour quoi on se bat.". De par cette phrase peut en être déduite deux choses :

- La Main a peur du combat qu'il va livrer contre Rider. Aussi peut-on en déduire que son premier affrontement avec lui a été excessivement violent, et donc qu'il a ses craintes à devoir se rebattre, mais cette fois seul, face à l'étranger.

- De par sa crainte de ce combat grandit un courage sans faille, car malgré l'adversité et la difficulté, La Main est visiblement un chevalier doué d'une morale et d'un sens de l'honneur. Ainsi, c'est justement dans une situation pareille que La Main se sent emplit de fierté et de bravoure : son combat contre l'émissaire des étoiles, celui qui scellera à jamais l'histoire et l'avenir de son peuple.

Une fois la discussion finie, le Gardien descend lentement les escaliers, puis entame la discussion avec Rider d'une manière froide - mais compréhensible - : "Je te regarde, étranger, et je ne vois rien. La désolation. La mort. Tu es seul.". Il fait là encore référence à l'utilité première de l'émissaire dans le monde : détruire et tuer.

Ensuite, il reprend en expliquant ses motivations : "Je me bats pour quelque chose de bien plus grand que ça. Peux-tu imaginer la force que cela me donne ?". En effet, toujours dans l'optique du noble chevalier, et après la discussion qu'il a eut avec l'enfant peu avant, on peut en déduire que son but est de protéger et de permettre la vie, où qu'il soit. Ainsi il fait indirectement référence à l'enfant, qui représente - possiblement - la génération future, que le Gardien souhaite défendre. Il semble rester dans une optique que les enfants sont l'avenir du monde, et qu'il sera aussi leur Gardien.

Toujours déterminé et prêt à combattre Rider malgré tout, il conclut en disant que Rider ne peut pas comprendre son but héroïque - puisque ce dernier n'est qu'un outil de haine et de destruction -, et "c'est pour cela que ton combat se termine ici", avant de canaliser son énergie dans son équipement.

Par la suite de cette description, on peut imaginer que La Main n'est qu'un chevalier ayant vaincu Rider auparavant, et qu'il va juste retenter à nouveau de l'arrêter. Et pourtant, il pourrait y avoir autre chose à creuser là-dedans (voir Rider section "Théories").

Stratégies à employer Modifier

Voici quelques vidéos prises sur Youtube, du temps que je fasses mes vidéos et que je fasses toutes les explications associées.

The Hand - 3-03

The Hand - 3-03

La Main en FURI

Furi - Boss The Hand Furier difficulty - La Main difficulté Furieux

Furi - Boss The Hand Furier difficulty - La Main difficulté Furieux